Défense électrique

Shockers et paralyseurs électriques

Le shocker à impulsion électrique est un équipement d'autodéfense très apprécié des particuliers. Il est souvent confondu avec le Taser, qui est réservé aux forces de l’ordre. Le mode de fonctionnement du shocker est simple mais très efficace. Il délivre au contact un impact électrique très puissant capable de paralyser n’importe quel individu.

Une décharge d’une seconde suffit à provoquer des spasmes musculaires. Après quelques secondes, l’agresseur est à terre, incapable du moindre mouvement. En fonction du point d’impact et de la puissance du shocker, il lui faudra plusieurs minutes pour se remettre. Il est toutefois recommandé de ne pas dépasser un contact de 5 secondes. Dans la plupart des cas, la vision de l’arc électrique et le bruit qu’il produit suffisent à dissuader la personne mal intentionnée.

De plus, de nombreux shockers sont dotés d’une lampe puissante destinée à éblouir l’assaillant et à le désorienter. Certains modèles sont équipés d’une dragonne de sécurité faisant office de court-circuit. Si l’agresseur vous arrachait le shocker des mains, celui-ci serait désactivé, et il ne pourrait pas le retourner contre vous.

Il existe également des shockers dissimulés, prenant la forme d’objets du quotidien : rouge à lèvres, smartphone, clé de voiture… Ces modèles jouent à la fois sur la discrétion et l’effet de surprise.

Le shocker est un équipement d’autodéfense non létal classé en catégorie D, en vente libre aux personnes majeures.

Défense électrique

Shockers et paralyseurs électriques

Le shocker à impulsion électrique est un équipement d'autodéfense très apprécié des particuliers. Il est souvent confondu avec le Taser, qui est réservé aux forces de l’ordre. Le mode de fonctionnement du shocker est simple mais très efficace. Il délivre au contact un impact électrique très puissant capable de paralyser n’importe quel individu.

Une décharge d’une seconde suffit à provoquer des spasmes musculaires. Après quelques secondes, l’agresseur est à terre, incapable du moindre mouvement. En fonction du point d’impact et de la puissance du shocker, il lui faudra plusieurs minutes pour se remettre. Il est toutefois recommandé de ne pas dépasser un contact de 5 secondes. Dans la plupart des cas, la vision de l’arc électrique et le bruit qu’il produit suffisent à dissuader la personne mal intentionnée.

De plus, de nombreux shockers sont dotés d’une lampe puissante destinée à éblouir l’assaillant et à le désorienter. Certains modèles sont équipés d’une dragonne de sécurité faisant office de court-circuit. Si l’agresseur vous arrachait le shocker des mains, celui-ci serait désactivé, et il ne pourrait pas le retourner contre vous.

Il existe également des shockers dissimulés, prenant la forme d’objets du quotidien : rouge à lèvres, smartphone, clé de voiture… Ces modèles jouent à la fois sur la discrétion et l’effet de surprise.

Le shocker est un équipement d’autodéfense non létal classé en catégorie D, en vente libre aux personnes majeures.

Défense électrique

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche